SAFEPLAN le PCS sur mesure

SAFEPLAN

Piloter le Plan Communal de Sauvegarde

Les terribles drames qui touchent régulièrement nos communes montrent combien la protection des populations demeure un problème. La maitrise du système de sauvegarde a besoin d’améliorations.

Pour les petite villes et les communes rurales

En particulier pour les petites et moyennes communes qui sans P.C.S. moderne sont vulnérables. SAFEPLAN est un service de développement et de perfectionnement qui leur est destiné. Safeplan permet de moderniser les processus de sauvegarde des petites et moyennes collectivités, afin de les rendre opérationnels face à toute sorte de crise et d’évènement quel qu’en soit la taille.

Les évènements étant par nature aléatoires, les élus et les agents administratifs et techniques peuvent se retrouver impliquer dans des situations pour lesquelles ils ne sont pas préparés. Les plan automatisés permettent de palier à l’effet de surprise.

Par ailleurs, le projet de P.C.S. ouvre un débat sur les modalités de sauvegarde qui créé une culture du danger sur le territoire. Ainsi la prise de conscience des menaces encourage-t-elle les comportements d’évitement des menaces.

Une solution technologique moderne

Sur le plan technique la forte intrusion des médias dans les foyers via les terminaux mobiles de télécommunication a donné l’habitude à une partie de la population d’attendre l’information. Des solutions technologiques sont disponibles pour venir en renfort des moyens d’anticipation des menaces et de diffusion de l’alerte pour les communes. Elles ne sont pas suffisantes.

Il est très important de noter que la commune est le dernier maillon des services publics au contact des populations. Toutes les collectivités ne disposent pas de services de secours. Il y a 35585 communes en France pour seulement 7000 centres de secours.

Le dernier maillon en cas de crise majeure

Pourtant, lors d’une évènement, toutes les communes disposent d’élus, d’agents et de bénévoles pour faire face. C’est à l’organisation préventive de ces moyens cruciaux que le plan communal de sauvegarde apporte un aide essentielle.

Y compris en cas de plan ORSEC (organisation de la réponse de sécurité civile) déclenché par le préfet, la commune reste en charge et responsable de l’évacuation et de l’hébergement des sinistrés.